Mes racines sont puissamment incrustées dans l’argile, pourtant je suis un poisson volant, j’ai des ailes de papillon et des écailles colorées.

M’inscrire dans le mouvement artistique des années 70, le land-art, a répondu à une double satisfaction personnelle : la contestation autant que l’écologie. Cette voie artistique m’a permis de m’infiltrer dans les failles d’un système culturel codé par des corporations, des administrations et d’y survivre.

Comme un poisson volant, je survole l’amère et j’observe les scribes, les analystes d’art et leurs comptables. Explique-t-on la musique ?

IMG_20210106_095627[1]

Cette année 2021 est encore pleine de restrictions, dans ce contexte, je souhaite proposer 2 formations sur la collecte d’argiles corses.

La première en mai, la seconde en octobre 2021. Au moment ou j’écris, la situation sanitaire et des contraintes ne me permettent pas préciser les dates. A suivre.

L’essentiel du programme portera sur le traitement de l’argile indigène, sa collecte, son utilisation en façonnage et en émaillage. Il sera possible de réaliser des bols et  une cuisson biscuit. Des déplacements et des marches dans la Nature seront nécessaires.

Prix 270 euros. Détails, questions et inscriptions par le formulaire de contact 

Land-art

Land-art

Land-art

Land-art